Et voilà, Noël est passé... 

Comme tous les ans nous avons passé le réveillon chez ma maman,

mais c'est moi qui prépare le dessert, 

tradition familiale le dessert "maison". 

Mais les convives de la table du réveillon sont compliqués

entre le tonton qui dès qu'il voit une miette de crème au beurre

crie haut et fort qu'il n'aime pas la crème,

 

maman qui n'aime pas le chocolat (si, si, ça existe ceux qui n'aiment pas le chocolat)

et ma nièce qui n'aime pas l'orange,

c'est difficile de trouver l'idée qui fera plaisir à tous...

 

Et puis je me suis dit : "tout le monde aime le baba au rhum 

y'a plus qu'à faire une bûche en baba "... 

c'est parti ! 

 

Carnet de recette de mon grand-père qui était pâtissier,

pas de difficultés majeures pour faire le biscuit,

c'est comme une brioche. 

première pousse dans le bol du pétrin,

deuxième pousse dans son moule, c'est là que les ennuis commencent ... 

je pose le moule sur un radiateur pour profiter de la source de chaleur 

et... 

Pétronille décide de sauter sur le radiateur pour la sieste !!! 

heureusement j'étais à côté, 

j'ai réussi à attraper ma petite minette en plein vol 

avant qu'elle n'attérisse avec les quatre pattes dans la pâte ! ouf ... 

et ça a continué ... 

la pâte a gonflé...gonflé... et a commencé à s'échapper du moule ... 

j'aurais voulu enfourner mais le four était occupé

par les champignons en meringue

qui n'en finissaient pas de cuire ... 

finalement j'ai coupé au ciseau tout ce qui coulait 

sur les côtés du moule, 

j'ai viré les meringues du four, monté la température 

et hop, le plat dans le four 

et petit temps de répit

parce que les péripéties n'étaient pas terminées ... 

 

deuxième étape le lendemain une fois que la brioche a séché: 

le trempage ...

ouille... c'est là que je réalise que mon gâteau mesure 50 cm 

et que je n'ai aucun récipient de plus de 50 cm pour ça ... 

donc fils aîné a confectionné une sorte de gouttière

qu'il a étanchéifié au mieux avec du papier alu et du film alimentaire... 

on s'est quand même installés au dessus de l'évier 

au moment de remplir la gouttière avec le sirop, 

mais ça a marché, l'engin ne fuyait pas ! 

le gâteau a pu plonger dans le grand bain ... 

Avec fils aîné on avait bien imaginé que la sortie serait compliquée

car le biscuit trempé serait mou, 

donc on l'a installé sur deux bandes de papier alu,

donc on a pu le ressortir en relevant les bandes d'alu. 

On l'a ensuite posé sur une grille... et il a commencé à s'égoutter ...

... mais il n'en finissait pas de s'égoutter, 

donc j'ai eu peur que le soir il ne soit complètement desséché! 

alors j'ai voulu le remettre dans son moule 

afin que le sirop soit "maintenu" dans le gâteau. 

Avec l'aide de fils aîné on a donc repris chacun les deux côtés des feuilles d'alu

et comme des crabes on est partis sur le côté de l'évier 

pour ramener le gâteau vers son moule ... 

et là, SURPRISE !!!!! 

le gâteau en s'imbibant avait grandi de 10 cm !!!!!! 

gloups !!!!! 

Il a donc fallu couper 10 cm de gâteau pour le rentrer dans son moule,

mais pour ça il a fallu que fils aîné me prenne la bande d'alu que je tenais 

pour que je puisse couper et là, ça devenait compliqué,

il est très adroit, mais il n'a pas 4 mains ! 

le gâteau en a profité pour se casser en deux entre les deux bandes d'alu... 

et zut ... 

mais bon, on l'a remis dans son moule, on l'a arrosé un max

et on s'est dit qu'il était très bien là,

qu'on l'y laisserait jusqu'au moment du dessert... wait and see ... 

 

et on a eu raison car vers minuit quand on l'a sorti 

il était bien imbibé, et la cassure ne se voyait pas ! 

j'ai donc pu faire les finitions, passage du nappage pour qu'il brille,

chantilly sur le dessus 

et en déco les fameux champignons qui entre temps 

étaient repartis dans dans le four pour terminer leur cuisson.

En accompagnement fils aîné avait voulu tenter

une chantilly à la menthe au syphon

qu'il rajoutait dans les assiettes ...

 

 

Esthétiquement j'ai déjà fait mieux comme bûche de Noël

mais compte tenu de tous les problèmes

mon papa et mon grand-père seront indulgents de là-haut

car ma bûche-baba n'était pas si mal,

et elle était très bonne !

Par contre je ne recommencerait JAMAIS,

mon prochain baba sera rond, ça c'est sûr !

 

 

fullsizeoutput_371c

 

 

 

fullsizeoutput_3726

 

 

fullsizeoutput_3816

 

 

et puis comme ma maman adore les "invisibles", 

je lui avais préparé une "bûche-invisible-aux-pommes" :

 

 

fullsizeoutput_3739

 

 

 

et maintenant, repos, quelques jours de congès ! 

 

 

IMG_2118

 

 

 

en arrière plan l'apprentie-pâtissière incomprise 

qui n'a pas pu aller voir de plus près à quoi ressemblait la pâte ... 

 

 

 

*