de lumière et de musique ...

 

NOOOON ! je n'ai pas croisé Julio, mais les nuits de carnaval à Dunkerque c'est d'actualité !

Dimanche, Lundi et Mardi, c'était "les 3 joyeuses", les 3 "vrais" jours de carnaval durant lesquels les carnavaleux acharnés ne quittent pas leur clet'che ( costume, déguisement  pour ceux qui n'ont pas pris "dunkerquois première langue" à l'école ...).

Pour certains hélas ça se termine à l'hôpital et le service des urgences se transforme un peu en "service de dégrisement" ...

Et dans cette ambiance fêtarde, j'ai dû aller passer la nuit aux urgences moi aussi . Je supporte mal mon traitement, mon estomac fait de la rebellion et la douleur a fait monter ma tension. Je me sentais mal en pleine nuit, donc j'ai préféré aller aux urgences .

J'ai été agréablement surprise par l'accueil qui a été humain et efficace . Ayant un traitement visant à supprimer les anticorps, j'ai été installée de suite dans une chambre afin d'éviter la contagion dans la salle d'attente, mais à chaque fois que porte s'ouvrait je voyais une partie d'une autre chambre .

A la porte de celle ci , un plumeau était posé par terre ...Quand on entre dans un service hospitalier nos effets personnels sont mis dans un grand sac en plastique, mais là forcément, le plumeau ne rentrait pas dans le sac ! 

Toujours pour les "non diplômés ès carnaval" un plumeau c'est ça :

 

 

P7

 

 

Donc vous comprenez pourquoi ça ne rentrait pas dans le sac en plastique !

Je voyais également l'extrémité du brancard d'où "pendaient " 2 longues jambes maigres disposées "en ciseau"en travers du brancard . Jambes moulées dans des collants roses bariolés, se terminant par des grosses chaussures de sécurité ...

Et régulièrement j'entendais le personnel qui disait ( en parlant fort...mais qui a dit qu'on était là pour dormir ???) " Oh nooooon  !!!!! il dég****lle encore !!!!!"

Je ne sais pas s'il était sur pied l'après-midi pour la bande de Rosendaël ...

 

 

*P26